Comment se mettre en énergie pour passer à l’action ?

Qui n’a jamais connu ce sentiment désagréable d’être tiraillé(e) entre l’envie de rester dans le canapé et la nécessité de se mettre à l’action ? Tu sais que ce serait bien et bon pour toi de t’y mettre et d’agir, mais tu manques de courage, de motivation, d’énergie. Ce sentiment, tout le monde l’a vécu, burn-out ou pas, mais il est sans doute plus fréquent chez les personnes qui ont vécu un burn-out car leur capital énergie a été touché et affaibli. Evidemment, dans ce cas, il est nécessaire et vital de se reposer, mais la phase de repos requise passée, elles doivent reprendre une vie normale. Pourtant retrouver de l’énergie, même pour une tâche basique, n’est pas toujours chose aisée. C’est pourquoi je vais présenter dans cet article 4 astuces simples et faciles, réalisables à tout moment de la journée qui permettent de se mettre en énergie pour passer à l’action.

1- Se mettre debout et s’étirer

La première chose à faire est de se lever, de se mettre debout. C’est un premier signal donné au corps et au cerveau pour signifier un passage à l’action. Ensuite, tu t’étires comme quand tu te réveilles le matin ou comme un chat : tu te grandis au maximum en tirant sur les bras et sur les jambes, puis tu relâches.

Pour compléter cet étirement, tu peux détendre les zones souvent sensibles du corps : la nuque (les cervicales) et le dos.

Pour la nuque, tu vas simplement tourner la tête loin à droite, puis loin à gauche. Ensuite tu inclines la tête sur le côté droit en appuyant légèrement sur le haut du crâne avec la main droite ; même chose à gauche.

Pour détendre le dos, tu tends les bras devant toi, en attrapant tes mains, puis tire les bras vers l’avant en rentrant un peu la tête et en arrondissant le dos.

Pour terminer, enroule les épaules vers l’arrière, puis vers l’avant.

Tu te sens déjà mois « ramollo », non ?

2- Respirer et s’oxygéner pour retrouver de l’énergie

Autre point essentiel : la respiration pour oxygéner les muscles du corps et le cerveau.

La plupart du temps, on respire mal : respiration thoracique, incomplète. Donc on s’oxygène mal ce qui entraîne un niveau d’énergie bas.

Pour te redonner de l’énergie, quelques exercices de respiration vont t’aider. Pour une respiration complète et profonde, la respiration abdominale (celle des bébés, que l’on a malheureusement perdue) est plus efficace. Comme elle n’est plus « automatique », elle demande un peu de concentration et de pratique, mais rien de très compliqué. Pose une main sur ton ventre et respire en gonflant et en dégonflant le ventre.

Quand tu as pris conscience de cette respiration abdominale, prends de grandes respirations lentes et profondes : inspire profondément sur 5 secondes et expire totalement sur 5 secondes. Recommence 3 à 5 fois, en comptant à chaque fois 5 secondes à l’inspiration et 5 secondes à l’expiration (garde une main sur le ventre si cela peut t’aider).

Pour créer davantage d’énergie, tu peux reprendre les respirations complètes et profondes mais plus rapidement : inspire fort et expire fort sur chaque seconde. Cette respiration ressemble à celle du taureau qui va charger (ce n’est pas pour rien qu’il respire ainsi : il a besoin d’énergie pour passer à l’attaque). Répète cette respiration 3 à 4 fois et marque une pause car elle peut faire tourner un peu la tête !

3- Travailler la posture

Il est également important de s’attarder sur la posture car la posture, comment tu te tiens, est déterminant par rapport à ton niveau d’énergie.

Si tu as le regard vers le bas, la tête rentrée dans les épaules, le dos courbé, es-tu dans la posture idéale pour passer à l’action ? As-tu envie d’agir et d’aller vers l’avant ? J’en doute…

C’est pourquoi tu vas t’appliquer à faire tout l’inverse !

Tu vas d’abord redresser la tête comme si tu avais un fil qui te tirait vers le plafond. Puis tu poses ton regard loin devant, vers l’horizon.

Ensuite redresse la poitrine et ouvre le plexus solaire vers le haut. Prends conscience de tes épaules : descends-les et amène les vers l’arrière.

Pour terminer, serre et rentre le ventre très fort, puis relâche le.

Cette posture : tête redressée, regard vers l’horizon, épaules vers l’arrière, poitrine vers le haut, ventre relâché modifie la physiologie et favorise l’énergie.

4- Bouger : le mouvement crée l’énergie

Dernière étape : mettre le corps en mouvement car c’est un principe « le mouvement crée l’énergie », c’est notamment pour cette raison que l’activité physique est un très bon moyen pour retrouver de l’énergie et créer une bonne dynamique.

Tu vas donc tout simplement courir ou sautiller sur place pendant environ une minute. Tout en courant ou sautillant, tape dans les mains pour te donner de l’énergie et l’enthousiasme.

Normalement ça réveille !

Autre petite astuce, écoute une musique ou une chanson entraînante, dynamique, qui donne envie de danser. Elle va t’aider à te booster et à te mettre dans une énergie positive et joyeuse. Personnellement, j’aime beaucoup « Move your body » (c’est dans le thème !) de Sia ou « Can’t stop the feeling » de Justin Timberlake ou encore « Uptown funk » de Mark Ronson et Bruno Mars. A toi de trouver, les chansons qui te donnent envie de bouger !

Après avoir réalisé ces 4 étapes : étirements, respiration, posture, mise en mouvement, qui prennent en tout moins de 10 minutes, tu sens plus d’énergie en toi, tu te sens sans doute plus déterminé(e) et motivé(e) pour faire ce que tu as prévu, quelle que soit la tâche envisagée.

N’hésite à reprendre ces exercices, que tu peux pratiquer n’importe où, dès que tu en ressens le besoin.

Et si tu veux aller plus loin, si tu veux retrouver de l’énergie sur le long terme, une meilleure forme physique et mettre le burn-out loin derrière toi, retrouve-moi sur sportetburnout.com !

N’oublie pas : « le mouvement crée l’énergie » !

Pour bien démarrer

Mon quiz gratuit pour découvrir quel type d’activité physique ou sportive te permettra de renouer avec ton corps et de retrouver de l’énergie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *